Sous-total: 0,00


Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Apprendre à gérer la fatalité grâce à la méditation

Se dire que tout va mal et que la situation ne fera qu’empira, ne pas voir la fin du long chemin semé d’embûches que l’on traverse… Voici, en résumé, ce que chaque personne pense / ressent dans les moments difficiles. Certains y voient la fin du monde. Et ce, peu importe la situation rencontrée. Nous ne subissons pas les mauvais passages de notre vie de la même façon. En laissant la fatalité s’installer, nous lui accordons une place toujours plus grande et il devient toujours plus compliqué d’y remédier. 

Dans la vie, il y a des jours « avec » et des jours « sans ». Et même lors de ces derniers, nous n’avons guère d’autre choix que de faire avec ; rien n’est jamais tout blanc, ni tout noir. Lorsque les pensées négatives prennent le dessus, il est primordial de garder en tête que la situation finira par s’améliorer, tôt ou tard. Gérer la fatalité s’avère une nécessité pour être en mesure de s’épanouir, et cela, malgré les coups durs auxquels nous avons à faire face. 

Prendre en main la fatalité au plus vite 

Perdre son travail, rompre les liens avec un proche, rencontrer des soucis d’argent… Autant de situations qui amènent à penser que la vie s’écroule. La fatalité se traduit par ce sentiment de perte de contrôle ; une absence de contrôle sur les événements qui semblent nous barrer le chemin. Dans une société en constante accélération, où le stress est omniprésent, le « mauvais sort » guette quiconque lui laisse la porte ouverte. 

Cette pensée obscure trouble le quotidien, et bouleverse l’équilibre. En pensant que l’on ne se relèvera jamais de ces obstacles rencontrés, nous nous isolons dans un cercle vicieux. Pourtant, ce n’est pas en baissant les bras que le moral reprendra une bonne dynamique ; bien au contraire. La fatalité ne doit envahir la vie de personne, et si elle s’instaure comme un credo dans votre esprit, remédiez-y immédiatement. 

Ce qu’il y a de nocif dans la fatalité : l’angoisse constante de se dire qu’à chaque instant, le mauvais sort peut nous affecter. Ce mode de réflexion peut engendrer la dépression ; raison pour laquelle il est nécessaire de se débarrasser de la fatalité promptement. En conservant cette pensée obscure, la santé peut en pâtir. Le travail sera également affecté du fait d’un manque de motivation. Sans parler des relations avec l’entourage qui sont susceptibles de se dégrader également. À force de voir leur proche sombrer dans la fatalité,  les personnes concernées se sentiront impuissantes et dépassées. 

Vers la voie de sortie 

Une fois la fatalité ancrée dans l’esprit, seule la personne affectée a la possibilité d’y remédier. Cela nécessite une longue introspection sur soi, qui ne peut être que bénéfique, quels que soient les passages difficiles rencontrés. Luc-Marie Ellissalde se propose, grâce à des fichiers audio, de vous aider dans cette quête ; quête consistant à adopter un meilleur mode de pensée. 

Nous nous disons souvent que tout va mal et que rien n’ira en s’améliorant. Quoi qu’il en soit , il est important de garder à l’esprit que le destin demeure conciliant. Il s’agit, avant tout, d’identifier de quelle façon s’exprime la fatalité, comment chacun réagit face à celle-ci, et de la combattre par la méditation. Nous sommes tous en mesure de maîtriser la fatalité. À cette fin, il est nécessaire d’intégrer à son quotidien des exercices spécifiques, pour que ces derniers deviennent des automatismes. Luc-Marie Ellissalde apporte les outils nécessaires pour que chacun apprenne à prendre en compte ses émotions, et soustraire le mauvais côté de la fatalité. Grâce à quatre fichiers audio, cet expert donne les clés du bien-être aux personnes souhaitant gérer ces situations complexes à long terme, et contrôler la fatalité lorsque celle-ci fait son apparition. 

Article précédent

Article suivant

1 Commentaire

Poster le commentaire